Les EAU créent le ministère du bonheur

Ministre d'État au bonheur et au bien-être (Arabe: وزير الدولة للسعادة وجودة الحياة) est un ministre d'État du Cabinet des Émirats arabes unis, qui supervise les plans, les programmes et les politiques des Émirats arabes unis pour parvenir à une société plus heureuse. La responsabilité de ce bureau est "d'aligner et de diriger la politique du gouvernement pour créer un bien social et une satisfaction sociale".

Des ministres

Le 10 février 2016, le Premier ministre des Émirats arabes unis, Cheikh Mohammed bin Rash> - dont le nom complet est Ohood bint Khalifa Al Roumi - est le premier ministre du pays chargé du bonheur. L'annonce a été faite lors du sommet annuel du gouvernement mondial tenu à Dubaï.

Guide du bonheur et du bien-être au travail

Le Programme national pour le bonheur et le bien-être a lancé un guide sur le bonheur et le bien-être sur le lieu de travail.

L'objectif de ce guide est d'aider les entités gouvernementales et les autres parties prenantes du secteur privé et des organisations à but non lucratif à découvrir comment créer les conditions nécessaires pour que les employés s'épanouissent et s'épanouissent au travail en termes de productivité et d'implication.

Le bonheur des employés sur le lieu de travail est essentiel car il se reflète souvent directement dans la qualité et le volume des services offerts par une institution à ses clients.

L'accent mis sur le bonheur et le bien-être rehausse le moral de l'ensemble d'une organisation, renforce l'engagement au travail et renforce la confiance et la loyauté entre collègues, ainsi qu'entre les employés et l'institution elle-même.

Le guide décrit quatre piliers fondamentaux qui sous-tendent le développement d'une culture de travail positive qui favorise le bonheur et le bien-être. Lisez à propos du Guide du bonheur et du bien-être au travail.

Programmes et initiatives

Au cours de sa première année (2016), dans le cadre de l'ensemble du programme national de bonheur et de positivité, le ministre d'État au Bonheur a lancé un certain nombre de programmes et d'initiatives. Certains d'entre eux sont:

  • Programme de dirigeant principal du bonheur et de la positivité (secteur privé)
  • Programme des agents de bonheur en chef et de positivité (gouvernement)
  • Bureaux heureux et positifs
  • Formule de bonheur client
  • Conseils de bonheur et de positivité
  • Heures de bonheur et de positivité (gouvernement fédéral)
  • Médaille Héros du bonheur et de la positivité
  • Employés du bonheur des clients
  • Centres de satisfaction client
  • Déclaration émirienne de bonheur et de positivité

Articles Liés

Dubaï, 11 février Le vice-président et premier ministre des Émirats arabes unis, Cheikh Mohammed bin Rashid Al-Maktoum, a annoncé mercredi la nomination de nouveaux membres au Cabinet, avec deux nouveaux portefeuilles sur le bonheur et la tolérance.

Cheikh Mohammed a fait cette annonce sur son compte Twitter, deux jours après avoir révélé son intention de restructurer le gouvernement émirien et d'externaliser la plupart des services gouvernementaux au secteur privé.

Cheikha Lubna Bint Khalid Al-Qasimi, jusqu'ici ministre de la Coopération internationale et du Développement, a été nommée ministre d'État à la Tolérance, une fonction nouvellement créée par le gouvernement.

Najla Mohammed Al Awar a été nommée ministre du Développement communautaire et Thani Al Zeyoudi, 32 ans, ministre des changements climatiques et de l'environnement.

Mohammad Al-Bawadi a été nommé secrétaire d'État aux affaires de la défense. Jamila Salem Al Muhairi sera ministre d'État à l'éducation publique.

Ahmed Belhoul, professeur d’université, a été nommé ministre d’État pour l’enseignement supérieur et Ohoud Al-Roumi, ministre d’État pour le bonheur, une fonction nouvellement créée pour améliorer la satisfaction de la population dans les Émirats arabes unis.

Shamma Al-Mazrouei, 22 ans, sera le plus jeune membre du gouvernement émirien. Elle sera ministre des Affaires de la jeunesse des Émirats arabes unis.

Noura Al Kaabi a été nommée ministre d'État aux Affaires du Conseil national fédéral (FNC), le parlement émirati qui exerce une fonction de surveillance et de consultation des affaires gouvernementales.

Le nouveau Cabinet émirien sera composé de 29 ministres et ministres d'État.

Bonheur et agenda national

Sous le pilier de la société cohérente et de l'identité préservée du programme national, le gouvernement des Émirats arabes unis vise à placer le pays parmi les cinq pays les plus heureux du monde d'ici 2021. L'indice de bonheur, qui est un indicateur composite qui mesure l'évaluation d'un individu de ses normes de vivre et la satisfaction en utilisant une enquête est un indicateur de performance clé à cet égard.

  • Happy UAE website - Programme national pour le bonheur et la positivité.

Dans un autre acte de double langage, les EAU créent un "ministère des Possibilités"

Les défis futurs nécessitent le développement constant de la structure gouvernementale Getty

Date de publication: 23 avril 2019

Les Emirats Arabes Unis ont révélé mardi une nouvelle branche du gouvernement, le ministère des Possibilités, alors que le gouvernement du Golfe poursuivait sa tradition de "double langage".

Cheikh Mohammed bin Rashid al-Maktoum, Premier ministre et souverain de Dubaï, a déclaré que le ministère fonctionnerait "sans ministre" mais avec la contribution de l'ensemble du gouvernement.

"Nous avons lancé le premier" ministère des Possibilités "virtuel au monde, un nouveau système de travail gouvernemental aux EAU", a déclaré al-Maktoum sur Twitter.

"Le ministère virtuel, administré par le cabinet, traitera des portefeuilles nationaux pressants et construira les futurs systèmes gouvernementaux."

Le bureau de presse du gouvernement de Dubaï a annoncé que cette décision réduirait les délais d'attente pour les services gouvernementaux.

"Les défis à venir nécessitent le développement constant de la structure gouvernementale. Et impossible ne figure pas dans notre dictionnaire", a déclaré le Premier ministre des Émirats arabes unis.

En 2016, les EAU ont déjà créé des ministères du bonheur et de la tolérance. Abou Dhbai a rapidement été critiqué par des groupes de défense des droits de l’homme et des militants pour «présomption de« double langage », alors que la population émirienne et les expatriés sont victimes de violations flagrantes des droits de l’homme.

Dans son rapport annuel 2016/2017, Amnesty International a déclaré que les autorités émiriennes procédaient à des arrestations arbitraires, à des restrictions des libertés, tandis que la discrimination à l'égard des femmes persistait.

"Les autorités ont continué de restreindre arbitrairement les droits à la liberté d'expression et d'association, en arrêtant et en poursuivant les opposants au gouvernement, les opposants et les ressortissants étrangers victimes d'infractions pénales en diffamation et de lois antiterroristes. commun ", a déclaré Amnesty dans le rapport.

Suite aux nouvelles modifications de la législation du travail du pays annoncées ce mois-ci, les femmes expatriées doivent désormais gagner environ trois fois plus que les hommes pour amener leurs enfants dans le pays.

Les Emirats arabes unis font toujours partie de la coalition internationale dirigée par l'Arabie saoudite engagée dans le conflit armé au Yémen, où plus de 10 000 personnes ont été tuées, selon l'Organisation mondiale de la santé, des groupes de défense des droits humains affirmant que ce chiffre pourrait être au moins cinq fois plus élevé.

Les Émirats arabes unis faisaient partie d’une alliance, comprenant l’Arabie saoudite, Bahreïn et l’Égypte, qui impose un embargo économique et diplomatique au Qatar depuis juin 2017, accusant Doha de soutenir des groupes extrémistes et d’être trop proche de l’Iran. Doha nie fermement ces allégations.

La coalition a publié une liste de revendications auxquelles le Qatar devait adhérer pour que le blocus soit levé, notamment la fermeture de médias, y compris Al Jazeera.

Programme des agents de bonheur en chef et de positivité

En juillet 2016, le ministre d'État au Bonheur a annoncé publiquement la sélection de 60 personnes>

Acquérir les connaissances et développer les compétences nécessaires pour atteindre les objectifs du programme de responsable du bonheur et de la positivité, choisie par l'Université d'Oxford, deux des nombreux partenaires internationaux engagés par le gouvernement émirien pour assurer le succès de son programme.

Le programme repose sur cinq piliers: la science du bonheur et de la positivité, la pleine conscience, la direction d’une équipe heureuse, le bonheur et les politiques en matière de gouvernement, et la mesure du bonheur.

Programme national de bonheur et de positivité

Le 7 mars 2016, MH H. Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, vice-président et Premier ministre des Émirats arabes unis, et souverain de Dubaï, a examiné le Programme national pour le bonheur et la positivité présenté par Son Excellence Ohood bint Khalfan Al Roumi.

Le programme définit les politiques, programmes et services gouvernementaux susceptibles de promouvoir les vertus d'un mode de vie positif dans la communauté, ainsi qu'un plan pour la création d'un indice de bonheur afin de mesurer la satisfaction de la population.

Le programme couvre trois domaines:

  1. inclusion du bonheur dans les politiques, programmes et services de tous les organismes gouvernementaux et au travail
  2. promotion de la positivité et du bonheur en tant que mode de vie dans la communauté
  3. développement de repères et d'outils pour mesurer le bonheur.

Le programme comprendra des émiratis ainsi que des résidents et des visiteurs expatriés. Il vise à encourager les secteurs public et privé à lancer, recommander et adopter des initiatives à cet égard.

Le plan comprendra également des initiatives pour la publication de contenus scientifiques et culturels, des livres sur le bonheur et l’encouragement à la lecture sur l’importance de la positivité et du bonheur en tant que mode de vie intégré.

Charte nationale du bonheur

Le 20 mars 2016, Cheikh Mohammed a approuvé le Programme national pour le bonheur, qui servira de Charte nationale pour le bonheur. Il a également approuvé plusieurs initiatives visant à créer un environnement de travail heureux et productif dans les bureaux du gouvernement fédéral.

Certaines des initiatives sont:

  • Nommer des PDG pour le bonheur et la positivité dans toutes les instances gouvernementales
  • Mise en place de conseils pour le bonheur et la positivité dans les entités fédérales
  • Allouer du temps aux programmes et activités liés au bonheur au gouvernement fédéral
  • Etablir des bureaux pour le bonheur et la positivité
  • Transformer les centres de service client en centres de satisfaction client
  • Y compris des index annuels, des enquêtes et des rapports pour mesurer le bonheur dans tous les segments de la communauté
  • Adoption d'un formulaire standard pour le bonheur et la positivité des entreprises dans tous les organismes gouvernementaux.

Nommer des PDG pour le bonheur

Le ministre compétent ou le président du conseil nommera des directeurs généraux du bonheur et de la positivité, dans le but de renforcer la culture du bonheur et de la positivité. Le directeur général coordonnera ses activités avec le bureau du secrétaire d'État au Bonheur pour mettre en œuvre les initiatives du Programme national de bonheur et de positivité dans les entités gouvernementales.

Le directeur général gérera et coordonnera également des initiatives et des projets visant à promouvoir le bonheur et la positivité parmi le personnel et les clients, ainsi que le lancement de programmes permettant de classer l'environnement de travail dans les secteurs public et privé en fonction de leur niveau de bonheur.

Mise en place de conseils pour le bonheur et la positivité dans les entités fédérales

Le conseil du bonheur et de la positivité comprendra des représentants de divers secteurs et domaines. Il vise à garantir que tous les plans et services suivent une approche unifiée pour réaliser le bonheur et la positivité.

Allouer du temps dans les entités fédérales aux programmes et activités liés au bonheur

Ces activités visent à inculquer la culture du bonheur et de la positivité à l’intérieur du gouvernement fédéral ou à l’extérieur pour assurer le bonheur de la communauté.

Formule de bonheur client

Le 10 mai 2016, Son Excellence Ohood Bint Khalfan Al Roumi a dévoilé la formule du bonheur des clients. La formule vise à fournir un outil efficace aux employés du gouvernement pour atteindre les objectifs de bonheur énoncés dans le Programme national pour le bonheur et la positivité. Le lancement de la formule de satisfaction des clients souligne l'engagement du gouvernement à fournir des services qui permettent de satisfaire les clients et d'assurer le bonheur de toute la communauté.

La formule comprend trois composantes principales:

  1. Employés fiers de fournir d'excellents services gouvernementaux
  2. Des entités gouvernementales qui s'efforcent de satisfaire les clients
  3. Des clients positifs et proactifs qui sont disposés à faire des suggestions et à contribuer au développement de services innovants qui créent du bonheur.

Formation pour les officiers en chef du bonheur et de la positivité

En juillet 2016, le gouvernement des Émirats arabes unis a annoncé que 60 responsables principaux du bonheur et de la positivité issus d'entités gouvernementales fédérales et locales suivraient une formation pour comprendre la «science du bonheur» et la mettre en œuvre. Le programme de formation comprend cinq piliers qui sont:

  1. la science du bonheur et de la positivité
  2. pleine conscience
  3. diriger une équipe heureuse
  4. le bonheur et les politiques dans le travail du gouvernement
  5. mesurer le bonheur.

Le programme comprend des conférences, des séminaires, des visites d’analyse comparative de l’éducation afin de découvrir les meilleures pratiques et expériences mondiales dans le domaine, ainsi qu’un ensemble d’applications et d’ateliers. Le programme sera mis en œuvre de septembre 2016 à janvier 2017. Les agents principaux chargés du bonheur et de la positivité concevront et mettront en œuvre des projets visant à promouvoir le bonheur et la positivité dans les ministères et la société.

Plateforme des Amis du Bonheur

En avril 2017, le programme national de bonheur et de positivité a lancé la plate-forme ‘Amis du bonheur’, un portail électronique qui vise à encourager la participation du public aux initiatives du programme et à rallier le soutien des efforts du gouvernement pour promouvoir le bonheur et la positivité.

L’initiative vise à sensibiliser le public à l’importance du bonheur et de la positivité, ainsi qu’à établir des partenariats entre le gouvernement et la communauté, des individus et des organisations qui approuvent le bonheur en tant que pratique dans tous les secteurs et soutiennent les projets du gouvernement au cours de l’Année du don. '

Institut de recherche du bonheur

En mars 2017, l'Université des Émirats arabes unis (UAEU), en collaboration avec le Programme national pour le bonheur et la positivité, a créé le Centre de recherche sur le bonheur Emirates, le premier du genre aux Émirats et au Moyen-Orient.

Le centre a pour objectif de réaliser les objectifs du programme national de bonheur et de positivité et de mener des études scientifiques spécialisées sur la science du bonheur, ainsi que de mesurer et d’évaluer les indices de bonheur. Il vise également à renforcer la contribution des EAU à l’enrichissement du contenu scientifique du bonheur au niveau mondial.

Programme de bonheur du travail

Dans le cadre du programme national des Émirats arabes unis pour le bonheur et la positivité, le MoHRE a lancé une série d'initiatives pour le bonheur des travailleurs. Ces initiatives incluent: Environnement de travail Happiest, Meilleur hébergement pour travailleurs, Happiest Bus et SIM SIM.

Dans le cadre de l’initiative «Happiness SIM», les travailleurs ont reçu des cartes SIM gratuites. L'initiative «Meilleur logement pour les travailleurs» vise à se conformer au Manuel des critères généraux pour le logement des travailleurs. Le manuel établit des normes pour les installations minimales qui doivent être fournies aux travailleurs tout en respectant les lois établies en matière d’environnement, de santé et de sécurité. Il recommande également de leur fournir des équipements de loisirs. Les autorités municipales inspectent régulièrement les logements.

Les Emirats Arabes Unis selon le World Happiness Report

Rapport de l'ONU sur le bonheur dans le monde 2018

Selon le Rapport sur le bonheur dans le monde, publié par l'ONU en 2018, les Émirats arabes unis sont arrivés en tête du monde arabe pour la quatrième année consécutive et se classaient au 20e rang des 156 pays du monde, soit un rang supérieur à celui de l'année dernière. Mesurant uniquement l'indice de bonheur des ressortissants des EAU, les EAU se classaient au 11e rang mondial, tandis que pour le bonheur des résidents expatriés de 117 pays, les EAU se classaient au 19e rang.

Rapport de l'ONU sur le bonheur dans le monde 2017

Selon le Rapport sur le bonheur dans le monde 2017 de l'ONU, les Émirats arabes unis sont arrivés en tête du monde arabe pour la troisième année consécutive et se classaient au 21ème rang des pays les plus heureux du monde, avec huit rangs.

Les EAU se classeraient toutefois au 12ème rang mondial si seuls les ressortissants des EAU étaient pris en compte, car le rapport de 2017 incluait un tableau séparé des résultats pour les ressortissants et les non-ressortissants dans certains pays du Golfe avec des scores variables.

Les EAU se sont également classés au premier rang mondial en ce qui concerne la satisfaction des résidents d'autres pays.

Rapport 2016 sur le bonheur dans le monde

Selon le Rapport sur le bonheur dans le monde 2016 publié par le Réseau de solutions pour le développement durable (SDSN), une initiative mondiale lancée par les Nations Unies, les Émirats arabes unis se classent au 28ème rang mondial et au 1er rang des pays arabes.

Il a été placé devant certains pays avancés comme la France (32ème), l’Espagne (37ème) et l’Italie (50ème). Le rapport reconnaît que les EAU font partie des quatre pays du monde qui ont un ministre du bonheur dans leur cabinet.

Les É.AU ont maintenu leur position de leader dans le monde arabe depuis la publication du rapport il y a quatre ans, réalisant ainsi ses réalisations remarquables dans les domaines politique, économique, social, de l'éducation, de la santé, du tourisme et de l'environnement.

Le bonheur dans le gouvernement de Dubaï

Le Plan de Dubaï 2021 aborde l’environnement urbain, y compris les atouts naturels et bâtis, et examine l’expérience vivante de la population de Dubaï. Il met également l'accent sur d'autres aspects tels que l'économie. Le plan est divisé en 6 thèmes. Le premier thème, "Les gens", vise à atteindre leur bonheur.

Happiness Meter est l'une des premières initiatives stratégiques de «ville intelligente» de Dubaï. Le compteur représente une mesure de l'objectif de bonheur. Grâce à un tableau de bord centralisé des données, une carte du bonheur à travers la ville permettra au secteur privé et aux entités gouvernementales hébergeant des points de contact du compteur de bonheur, de relier et de classer les expériences des clients au sein de secteurs industriels et de zones géographiques, ainsi que de différencier les interactions directes et sur le Web. . C'est l'un des premiers du genre au monde à mesurer les expériences vécues dans toute une ville, y compris le secteur privé et les entités gouvernementales en parallèle.

Le gouvernement de Dubaï a lancé un portail sur le bonheur pour mesurer le bonheur des visiteurs et des résidents de Dubaï.

École de la vie

School of Life est une initiative communautaire du Programme national pour le bonheur et le bien-être qui favorise l'acquisition de compétences essentielles dans la société, conformément au programme pour le bien-être de la société lancé lors des réunions annuelles du gouvernement des Émirats arabes unis en novembre 2018.

Avec des intervenants engageants et expérimentés, «l’école de la vie» promeut une culture du bonheur et du bien-être, atteignant des segments différents et variés de la société. Il consiste en une série d'ateliers interactifs et de séminaires d'information stimulants et stimulants qui renforcent l'apprentissage tout au long de la vie.

Sécurité numérique des enfants

En collaboration avec le Programme national pour le bonheur et le bien-être et à l’occasion de la Journée de l’enfance des Émirats arabes unis

Cheikh Saif Bin Zayed Al Nahyan lance un «enfant

Sécurité numérique’Améliorer la sécurité des enfants et la qualité de la vie numérique

S.H. Cheikh Saif bin Zayed:

  • Les EAU sont un pays pionnier dans le développement d’initiatives visant à protéger l’enfance

  • La sécurité de nos enfants et leur dignité dans le monde numérique sont la base du bien-être des citoyens aux EAU

IL. Ohood Al Roumi:

  • Assurer un environnement numérique sûr aux enfants et leur donner le droit d'utiliser la technologie en toute sécurité a des effets positifs sur la communauté au sens large et sur son bien-être.

  • Cette nouvelle initiative est un outil puissant pour inculquer des valeurs et un comportement positifs chez nos enfants et pour les guider dans l'exploration en toute sécurité d'Internet et des plateformes de médias sociaux. Elle constitue également un bon soutien pour les parents et la communauté.

Sécurité numérique des enfants

  • Initiative conjointe du ministère de l'Intérieur et du Programme national pour le bonheur et le bien-être
  • Vise à sensibiliser et à limiter les risques du monde numérique, ainsi que de l'utilisation positive et sûre d'Internet par les enfants
  • Inclure des camps interactifs pour enfants, des ateliers de formation pour les parents et une plate-forme de soutien
  • Plate-forme de bien-être numérique intégrée pour fournir des outils et des informations pour aider les parents à relever les défis de leurs enfants dans le monde numérique

Des faits et des chiffres

  • 87% des enfants passent trop de temps en ligne
  • 31% des parents souffrent d'intimidation en ligne de leurs enfants
  • 87% des parents reconnaissent le risque de laisser les enfants surfer sur Internet sans surveillance
  • 66% des parents ne définissent pas les options de contrôle parental sur les appareils de leurs enfants
  • 34% des parents laissent leurs enfants surfer sur Internet sans surveillance

Dubaï, le XX mars 2019 - Son Altesse le général Sheikh Saif bin Zayed Al Nahyan, vice-Premier ministre et ministre de l'Intérieur, a affirmé que "les Émirats arabes unis, sous sa direction avisée, sont résolus à renforcer la sécurité de la vie numérique et à protéger les citoyens des menaces en ligne". L’accent mis par le Programme national pour le bien-être sur la qualité de la vie numérique en témoigne et constitue une réponse à un besoin de la communauté et un soutien essentiel aux pères, aux mères et à la communauté en général.

Cette annonce avait été annoncée lors du lancement de l'initiative «Child Digital Safety» - un effort commun du ministère de l'Intérieur et du Programme national pour le bonheur et le bien-être, visant à sensibiliser les enfants et les écoliers aux menaces et aux défis en ligne et à utilisation sûre et constructive de l'internet. Il familiarise également les parents et les éducateurs avec les solutions qu'ils peuvent utiliser pour relever ces défis et assurer la sécurité de leurs enfants et de leurs élèves.

HH a ensuite souligné que la sécurité et la dignité de nos enfants dans le monde numérique constituaient la base du bien-être des citoyens dans les Émirats arabes unis, en plus de la stabilité de la communauté et de la citoyenneté positive, ainsi que de la capacité d'élever des générations capables de comprendre traiter le monde numérique de manière positive et informée. Il a également noté que le Programme national pour le bonheur et le bien-être est un exemple clair de la façon dont les EAU sont des initiatives pionnières visant à instaurer le bien-être dans tous les segments de la société.

«Les Emirats arabes unis sont les leaders mondiaux en termes de pénétration d'Internet et de smartphones», a déclaré H.H. Sheikh Saif, «et cela appelle à développer un filet de sécurité numérique sophistiqué pour nos enfants. Le gouvernement des Émirats arabes unis est résolu à maintenir la stabilité de la famille et la cohésion sociale, et les enfants sont au premier rang de ses priorités. Leur sécurité est essentielle pour la promotion du bien-être général aux Émirats arabes unis, le maintien de la stabilité sociale, l'autonomisation de citoyens positifs et actifs, et le développement de générations maîtrisant parfaitement le monde numérique. "

Ohood Al Roumi - Améliorer la qualité de la vie numérique et élever les générations positives

De son côté, Son Excellence Ohood Bint Khalfan Al Roumi, ministre d'État chargée du bonheur et du bien-être et directrice générale du cabinet du Premier ministre, a déclaré: «L'amélioration du bien-être numérique est essentielle pour la promotion du bien-être général dans la communauté en général, et la sécurité en ligne est une priorité. élément clé à cet égard. Pour garantir un accès sûr et sécurisé à Internet et aux applications intelligentes, tout en prévenant les abus en ligne, il est indispensable que les utilisateurs soient informés de ces menaces et bien équipés pour y faire face. "

«Établir un environnement numérique sûr pour les enfants et leur permettre d’utiliser de manière sécurisée la technologie a des effets positifs sur la communauté et son bien-être», H.E. Al Roumi a ajouté. «Cette nouvelle initiative est un puissant instrument pour inculquer des valeurs et un comportement positifs à nos enfants et pour les guider dans leur exploration en toute sécurité d’Internet et de plates-formes de réseaux sociaux.

SE a également noté que l'amélioration du bien-être numérique est un objectif stratégique du Programme national pour le bien-être, qui vise à créer un environnement numérique sûr et à créer des communautés en ligne positives. "

Le ministre d'État au Bonheur et au Bien-être a poursuivi en affirmant que le gouvernement des Émirats arabes unis s'employait avec diligence à améliorer les expériences en ligne, à former les individus à adopter une approche équilibrée du monde numérique et à établir un modèle de citoyenneté numérique positif, fondé sur le développement de relations saines. avec la technologie et les plates-formes numériques, et optant pour un contenu en ligne positif.

Il a également souligné que "l'initiative" Sécurité numérique pour les enfants ", lancée en collaboration avec le ministère de l'Intérieur à l'occasion de la Journée de l'enfance aux Émirats arabes unis, s'appuie sur les efforts déployés par le gouvernement pour donner aux communautés les moyens de faire face aux menaces numériques, en proposant aux parents des instruments et des solutions sécurité et orientez-les vers un contenu constructif ", SE conclu.

Autonomiser la communauté, maintenir la sécurité numérique

L'initiative «Sécurité numérique pour les enfants» vise à aider les parents à protéger leurs enfants, à garantir leur sécurité en ligne et à surveiller leur exposition aux sites Web et aux plates-formes de réseaux sociaux. Il cible les enfants âgés de 5 à 18 ans et cherche à les éduquer sur la manière d'utiliser Internet de manière constructive et en toute sécurité et sur la manière de faire face aux risques d'abus ou d'abus éventuels.

L’initiative conjointe se présente sous la forme d’une série de grands projets dirigés par les ministères fédéraux. Le ministère de l’Intérieur a lancé un ensemble d’initiatives visant à renforcer la protection des enfants, en commençant par le Centre de protection de l’enfance MOI, la ligne de protection de la protection de l’enfant, l'application intelligente Hemayati. le signalement des crimes contre les enfants en plus du système NIDAA Smart Alert. En outre, le ministère de l'Intérieur parraine des programmes tels que l'AQDAR du programme d'autonomisation des étudiants de Khalifa et le Sommet mondial de l'AQDAR, ainsi que des programmes similaires relevant du ministère de l'Intérieur, en partenariat avec les entités concernées œuvrant dans le domaine de la protection de la jeunesse et de l'enfance.

Cela dit, la stratégie du ministère de l'Intérieur vise à ce que les EAU deviennent l'endroit le plus sûr au monde. Ses initiatives couvrent tous les segments de la société et elle accorde une attention particulière aux enfants, qui sont l'avenir du pays. à travers ses différents centres opérant dans cet espace. Dans ce contexte, il a consacré la journée annuelle de la défense civile aux enfants en tant que «Nos enfants, nos responsabilités» et a toujours veillé à coopérer avec diverses entités couvrant les droits de l'enfant.

L’initiative relative à la sécurité numérique des enfants a été lancée le 15 mars à l’occasion de la Journée de l’enfance aux Emirats Arabes Unis. Elle témoigne de la prise de conscience du gouvernement émirien des difficultés rencontrées par les parents pour apprendre à leurs enfants à utiliser en toute sécurité les technologies, applications, plates-formes de réseaux sociaux et autres produits numériques et en ligne. Cette initiative est considérée comme la première d'une série d'étapes à entreprendre pour former des générations alphabétisées, capables de naviguer positivement dans le monde numérique.

Les Émirats arabes unis sont en tête du monde en termes de pénétration d’Internet et de téléphones intelligents, ce qui suppose de développer un filet de sécurité numérique sophistiqué pour nos enfants. Le gouvernement des Émirats arabes unis est déterminé à maintenir la stabilité familiale et la cohésion sociale. Les enfants sont au premier rang de ses priorités. Le gouvernement souhaite leur permettre d'utiliser en toute sécurité le monde numérique. Les Émirats arabes unis sont un pays pionnier dans le développement d'initiatives visant à améliorer le bien-être. à travers divers aspects.

L’initiative conjointe vise à sensibiliser les enfants âgés de 5 à 18 ans à l’utilisation d’Internet et au comportement à adopter au cas où ils subiraient un préjudice ou un risque potentiel, grâce à une formation appropriée pour une utilisation en ligne sûre et aux plateformes de médias sociaux. et appareils intelligents

L’initiative pour la sécurité numérique des enfants comprend l’élaboration de matériel pédagogique sur la sécurité numérique, l’initiation des enfants aux meilleures pratiques mondiales dans ce domaine, et la fourniture de conseils aux parents et aux enseignants sur les outils permettant d’améliorer la sécurité numérique de leurs enfants à la maison et dans leur environnement d’apprentissage, en fournissant: une formation adéquate des enfants sur l'utilisation sûre et positive, la sensibilisation des enseignants et la collaboration avec des partenaires de tous les secteurs concernés pour garantir la sécurité numérique dans le pays.

Quatre initiatives pour renforcer la sécurité numérique des enfants

Cette initiative comprend quatre sous-initiatives principales, à savoir: Camp interactif pour enfants, où les 5 à 18 ans peuvent apprendre à utiliser en toute sécurité Internet et les médias sociaux, Portail numérique sur le bien-être, fournir des outils et des informations pour aider les parents à faire face aux défis du monde numérique, Ateliers de formation, où les parents et les enseignants peuvent être formés pour faire face aux défis et menaces numériques, et un Plateforme de support répondre aux questions urgentes des parents concernant la sécurité numérique.

La vie numérique aux EAU

Les Émirats arabes unis sont en tête du monde en ce qui concerne le taux de pénétration des utilisateurs d’Internet, avec un taux stupéfiant de 98%, ainsi que le taux de pénétration des téléphones intelligents avec 82%. Il se démarque également par la pénétration des comptes d'utilisateurs de Facebook (83%), par les utilisateurs fréquents de Whatsapp (environ 83% de la population) et par la pénétration des comptes Instagram (53%). Le temps quotidien moyen passé en ligne par personne dans les EAU est de 8 heures, avec 3 heures par jour en moyenne sur les médias sociaux.

Une étude réalisée par Norton Cybersecurity en 2018 a révélé que les parents des Émirats arabes unis n’avaient pas l’expérience nécessaire pour gérer le comportement de leurs enfants dans le monde numérique. 87% d’entre eux ont déclaré que leurs enfants passaient beaucoup de temps sur Internet, tandis que 31% des parents les enfants ont été victimes d'intimidation en ligne. L'étude a ensuite montré que 87% des parents reconnaissent qu'il est dangereux de laisser les enfants surfer sur le Web sans surveillance, tandis que 66% ont déclaré ne pas avoir de contrôle mis en place pour limiter l'accès de leurs enfants au Web, et 34% ont admis qu'ils le quittaient leurs enfants à explorer le cyberespace sans surveillance.